Journée d’étude CAMIGRI – 22 & 23 mai

DISPOSITIFS ET INITIATIVES D’INSTALLATION DE PERSONNES EN MIGRATION DANS LES CAMPAGNES

Journée d’étude les 22 et 23 Mai 2019 / Maison des Sciences de l’Homme et de la Société,
Salle Mélusine.

Dans le cadre de sa réflexion collective sur l’évolution des rapports entre les migrations internationales et les territoires ruraux en France, l’équipe CAMIGRI organise des journées d’étude portant sur les dispositifs et initiatives d’installation de personnes en migration dans les campagnes. Les journées se dérouleront à Poitiers les 22 et 23 mai 2019.

Le peuplement est une préoccupation centrale pour le présent et le devenir des campagnes. Le déclin démographique qu’ont connu ou que connaissent encore de nombreux territoires ruraux des pays occidentaux va souvent de pair avec un affaiblissement des activités économiques, un désengagement de la puissance publique et des situations marquées de marginalisation sociale. De même, les formes de renouveau observées dans d’autres territoires ruraux reposent en grande partie sur des croissances démographiques portées par l’installation de nouveaux habitants. Les migrations, internes comme internationales, apparaissent ainsi en certains lieux comme un facteur central voire une véritable « solution » pour inverser les tendances territoriales à la déprise ou pour renforcer les dynamiques de reprise.

Ces journées d’étude ont pour objectif de faire le point et d’interroger les dispositifs et initiatives d’installation dans les campagnes occidentales, dans une optique transversale à différentes catégories de population, telle qu’initiée par le projet CAMIGRI. Qu’apprend-on du rapprochement analytique de ces mesures destinées à favoriser l’installation de populations de plus en plus diversifiées dans les campagnes ? Indiquent-elles des croisements et l’émergence d’une approche globale des migrations, ou bien les dispositifs et initiatives restent-ils cloisonnés, par exemple par type de population « cible », et associés à une approche segmentée du devenir des territoires ruraux ? 

Ces journées d’étude se veulent ouvertes au niveau géographique et disciplinaire ; elles s’adressent aux géographes comme à l’ensemble des sciences sociales. Les communications seront appuyées sur des recherches empiriques inédites, qualitatives afin de donner à voir et à analyser ces dispositifs « en actes », dans la manière dont ils se font au quotidien, tout comme quantitatives ; elles seront menées à différentes échelles spatiales (locale, nationale, internationale).

Recherche

Menu principal

Haut de page