Soutenance Zhipeng LI le 28 juin MSHS Poitiers

Zhipeng LI soutiendra sa thèse de doctorat de géographie le mercredi 28 juin à 14h en salle Mélusine à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Poitiers (Bâtiment A5 – 5, rue Théodore Lefebvre) sur le thème :

 

La diaspora Wenzhou en France et ses relations avec la Chine

Le jury sera composé de :

  • William Berthomière, Directeur de recherche au CNRS (examinateur)
  • Chantal Bordes-Benayoun, Directrice de recherche au CNRS (rapporteure)
  • Lucine Endelstein, Chargée de recherche au CNRS (examinatrice)
  • Emmanuel Ma Mung, Directeur de recherche émérite au CNRS (directeur de thèse)
  • Nelly Robin, Chargée de recherche à l’IRD (examinatrice)
  • Zheng Lihua, Professeur à la Guangdong University of Foreign Studies (rapporteur)

Résumé :

La diaspora chinoise a pris de l’ampleur depuis la deuxième moitié du XIXème siècle. En France, la migration de Chinois originaires de la région de Wenzhou s’est intensifiée depuis les années 1980. Ce sous-groupe de la diaspora chinoise a dès lors rapidement développé ses activités économiques. L’objectif de cette thèse consiste à étudier l’organisation économique, sociale et spatiale des migrants de Wenzhou en France, principalement dans la région parisienne, et d’analyser les rapports économiques et sociaux que ceux-ci entretiennent avec la Chine en général et avec leur région d’origine en particulier. L’hypothèse centrale de la thèse est que le « Modèle de Wenzhou » en Chine, tel qu’il est identifié et analysé par les universitaires chinois, et le développement de l’entrepreneuriat chinois issu de Wenzhou en France sont étroitement liés. Pour ce faire, nous interrogerons notamment l’idée d’une « importation » de ce modèle en France. Les résultats de cette thèse permettent de révéler l’existence d’une économie transnationale originale, reliant la France et la Chine, qui a été soutenue par la diaspora Wenzhou et a produit une forme de « transfert migratoire » dans chacun des deux pays. Plus largement, la thèse permet de montrer de quelle manière la diaspora chinoise en France a contribué au développement économique de la Chine et comment elle a pu bénéficier de la nouvelle politique de la Chine initiée au début des années 2000 pour se consolider.

The Wenzhou diaspora in France and its relation with China

Abstract:

The Chinese diaspora has been growing since the second half of the nineteenth century. In France, the Chinese immigration from the region of the Wenzhou has intensified since the 1980s. This sub-group of the Chinese diaspora has since rapidly expanded its economic activities. The objective of this thesis is to study the economic, social and spatial organization of Wenzhou migrants in France, manly in the Paris region, and to analyze the economic and social relations that they maintain with China in general and with their region of origin in particular. The central hypothesis of the thesis is that the economic “model of Wenzhou” area, as identified and analyzed by the Chinese scholars, and the development of Chinese entrepreneurship in France are closely linked in particular through « Import »of this model in France. The results of our thesis reveal the existence of an original transnational economy connecting France and China, that was supported by the Wenzhou diaspora and that produced a form of « migratory transfer » in each of the two countries. More broadly, the thesis helps to show how the Chinese diaspora in France contributed to the economic development of China, but also how it benefitted from measures included in China’s new policy initiated in the early 2000s to consolidate itself.

-oOo-

La soutenance sera suivie d’un pot auquel vous êtes cordialement invité-e-s.

Recherche

Menu principal

Haut de page