Appel à candidature pour l’obtention d’un contrat doctoral

Le laboratoire MIGRINTER (Migrations internationales, espaces et sociétés, UMR 7301, CNRS/Université de Poitiers) et le CEDEJ (Centre d’études et de documentation économiques, juridiques et sociales, USR 3123, Le Caire) lancent un appel à candidature   pour un contrat doctoral d’une durée de trois ans, financé par le CNRS.

 

Description du sujet de thèse

« Changements climatiques et migrations dans les milieux fragiles urbanisés (Egypte/Soudan) : questionner un lien d’évidence, interroger les effets »

Si les effets du changement climatique sont de plus en plus documentés, la mise en relation avec les processus migratoires alimente les débats médiatiques sans pour autant faire l’unanimité dans la communauté scientifique. Ils sont même contestés dans un rapport récent de référence (Forsight, 2018). Les impacts du changement climatique sont-ils prédictibles et comment évaluer ses effets sur les mobilités des populations ? Peut-on établir des corrélations ou bien faut-il, comme le suggèrent les approches socio-anthropologiques, regarder davantage les modes d’adaptation locale et régionale au changement climatique ? Et encore, comment apprécier ces liens lorsque les populations concernées ne sont pas familiarisées avec le langage des risques induits par le changement climatique ? L’ensemble de ces questions scientifiques ont aussi une visée de politique publique : pouvoir comprendre les ajustements avec les déplacements forcés ou volontaires ; apprécier les capacités d’anticipation environnementales et socio-économiques des acteurs du développement et plus généralement les outils pour ralentir ces effets dévastateurs.
Le sujet de thèse se concentre sur des milieux fragiles dans deux pays très touchés par le changement climatique multiforme, l’Egypte et le Soudan, en tenant compte l’impact qu’il produit sur les mobilités internes/et ou internationales. Ces pays connaissent en effet des forts mouvements de population : peuvent-ils attribuées au seul changement climatique ? Comment les populations sont-elles en mesure de percevoir ces changements et de les anticiper ? Quelles sont les médiations d’acteurs (pouvoirs publics, Ong, notabilités…) et par quel canal se produisent les réactions ?

 

Recherche

Menu principal

Haut de page