Tony Rublon

Doctorant en géographie (1ère année)
Allocation ministérielle
Migrinter (CNRS-UMR7301)
MSHS – Bâtiment A5
5 rue Théodore Lefebvre
TSA 21103
F 86073 POITIERS CEDEX 9
Tel . 05 49 45 46 43 (Bureau des doctorants)
Mail : tony.rublon@univ-poitiers.fr

Titre provisoire de la thèse :

« Diaspora de Turquie en Europe : des clivages politiques et culturels transnationaux ? ».

Directrice : Nelly Robin

Co-directeur : Cyril Roussel

Résumé :

Au cœur des problématiques migratoires, la Turquie est traversée par de nombreuses lignes de fractures identitaires : Turcs, Kurdes, alévis, Arméniens, Yezidis … Cette diversité identitaire est à l’origine des situations de guerre civile qui ont mis la Turquie à feu et à sang, poussant à l’émigration plusieurs milliers de Turcs, de Kurdes vers l’Europe. Ces lignes de ruptures identitaires se retrouvent dans les parcours migratoires et investissent l’espace occupé par les diasporas dans les pays d’accueil.

Les conflits intra-communautaires ont pris différentes formes au cours des vingt dernières années, utilisant les armes de l’économie, du lobbying politique, de la mobilisation pacifiste aux formes de militantisme plus violentes, pour s’exprimer dans les pays d’accueil. Les tensions entre Turcs et Kurdes ont pleinement investi la sphère politique des pays d’accueil, la sphère sociale d’intégration des migrants, ainsi que les différentes étapes du parcours de migration.

C’est cet espace de la migration turc, dans lequel évoluent de nombreux acteurs étatiques/non-étatiques, nationaux/transnationaux, qui constituera notre objet d’étude. Comment se traduit la présence d’acteurs en conflits dans le pays d’origine, au sein d’un même espace de migration ? Il s’agira d’étudier les différents modes d’actions, les différentes offres politiques et les stratégies de différenciation misent en place par les différents acteurs afin d’exister de manière concurrente ou coopérative dans l’espace transnational de mobilisation de la diaspora turque.

Cursus universitaire :

2014-2015

  • Master « Histoire des relations internationales et interculturelles » – Master en cohabitation entre l’IEP de Rennes et Rennes 2. (mention Très Bien)

  • Mémoire intitulé « Entre fièvre kémaliste, obsession communiste et passion occidentale : les relations internationales de la Turquie dans la guerre froide  » sous la direction de Vincent Joly.

2010-2013

  • Licence d’Histoire par correspondance – Université de Rennes (mention B)

Autres activités :

  • Expositions photographiques :

sur la région du Sinjar en Irak : « Sinjar : Les stigmates du temps »

sur la Syrie du Nord : « De Kobane à Diyarbakir : des villes en résistance »

  • Rédaction de rapports sur la situation au Kurdistan de Turquie, pour la ville de Rennes en 2016, 2017, 2018.

  • Organisation d’ateliers photographiques dans les camps de réfugiés de Fidanlik en Turquie en 2016, et dans le camp de Lavrio en Grèce en 2019.

  • Publication d’articles sur des médias participatifs :

Recherche

Menu principal

Haut de page