Alain Tarrius

Alain TarriusProfesseur des Universités

Vous pouvez le contacter par le
Tel. 04 68 05 25 45

mail:altarrius@gmail.com

Docteur en sociologie Paris X et EHESS (EPHE 6ème section),  1973.

Habilité à diriger des recherches, 1990 Paris X.

Membre du laboratoire MIGRINTER. UMR CNRS (Université de Poitiers 1994-2006), associé au laboratoire Diasporas (Toulouse 2) et membre (en délégation 2003-2006) du Centre d’Analyses et d’Interventions Sociologiques (CADIS) UMR CNRS et EHESS-Paris.Depuis 2006 membre associé au laboratoire LISST-CERS université de Toulouse 2 le Mirail-CNRS et au laboratoire CNRS-Université de Poitiers MIGRINTER.

  • Directeur de recherche EPST INRETS : 1977-1991.
  • Professeur des Universités : Lyon 2, 1991-1993.
  • Professeur des Universités : Toulouse le Mirail : 1993 … (émérite
    : 2006).
  • Directeur du Département de sociologie et d’ethnologie de Toulouse le Mirail 2000.2003. (2600 étudiants, 117 enseignants et secrétaires).
  • Membre du comité de lecture Revue Européenne des Migrations Internationales.
  • Membre du comité scientifique de la Revue des Sciences Sociales.
  • Directeur de la collection  » cosmopolitismes méditerranéens / recherches en cours » éditions du Trabucaire, Perpignan.
  • Co-directeur de la collection  » transnationales  » : Presses Universitaires du Mirail.
  • Direction de 37 thèses soutenues en sociologie et sciences sociales
    (Toulouse2, Perpignan et Poitiers). et 3 en sciences économiques
    à Aix-Marseille 1.
  • Membre de plusieurs commissions dont  » Commission nationale d’évaluation des politiques urbaines  » (2001-2003), …
  • Expert européen DG12-recherche (5ème pcrd).

Orientation de mes recherches

Sociologue et anthropologue d’inspiration compréhensive et phénoménologique, je tente de saisir l’expression actuelle de mouvances (populations migrantes en premier lieu) s’incarnant dans des espaces et des territoires transnationaux et perpétuant les tensions de leurs mobilités et de leurs ancrages. Le cadrage de mes recherches est celui de la mobilisation d’ une force de travail internationale mobile en phase avec l’omniprésente mondialisation/
globalisation
.

Les mots clés de mes recherches : mobilités, migrations, frontières, cosmopolitismes. Les collectifs que je prends à témoin sont formés de migrants riches ou pauvres, ethniques ou non, ‘officiels’ ou ‘souterrains’, transitant des produits d’usage licite ou illicite.
L’amplitude de leurs mobilités est internationale : mes terrains sont essentiellement situés sur le pourtour méditerranéen. Mes investigations visent surtout à comprendre les changements intervenus chez les migrants dans l’espace/temps du parcours migratoire ; le transmigrant , souvent décrit comme ethnique à son départ, découvre l’altérité lors de nouvelles proximités affectives, de collaborations professionnelles (avec les sédentaires, comme entre migrants) à l’occasion des passages de frontières, des étapes urbaines, des modalités d’organisation d’un entre deux d’une durée extrêmement variable : côtoiements, croisements, accompagnements cosmopolites autour d’activités licites/illicites.
Je m’applique à construire des notions nouvelles à même de permettre la description de ces mouvements (‘paradigme méthodologique de la mobilité’-1988 …- suivant quatre niveaux des rapports espaces/ temps où l’ordre des temporalités prime sur celui des espaces) et d’en saisir les empreintes dans les processus de mondialisation (‘territoires circulatoires‘ -1991 …- comme topiques des circulations-interactions) : l’observation des interactions sociales durant la mobilité nécessite les accompagnements (enquêtes en situation), les participations aux sociabilités originales constitutives des territoires circulatoires. Il s’agit donc bien d’observer, d’analyser, des circulations, des réseaux, de  » migrants nomades  » selon un cadrage méthodologique strict : nous ne sommes pas dans la description des  » places marchandes « , classique variation ethnographique de l’approche des marchés, aveugle à la formidable mobilisation, sur le mode de la mobilité, des transmigrants. Une nouvelle forme migratoire s’impose et modifie les analyses binaires brutales en termes de im-(migré)/ é-(migré), in/ out ; l’analyse désormais ternaire désigne des frontières nouvelles (réseaux/’ghettos’), …

Proche de la tradition de l’Ecole de Chicago et particulièrement des thèses empruntées à G. Simmel, et aux écoles hégéliennes, qu’elle développe sur les changements de formes sociales urbaines, je revisite et tente de redéfinir les approches de la ville en fonction des nouvelles connaissances des types migratoires (transmigrations)…à la différence notable que je ne conçois pas la métropole urbaine comme carrefour concentrant le monde, mais comme éclatée, dispersée par les populations qui la traversent constamment : c’est ainsi que mes travaux m’ont conduit à interroger des entités socio-spatiales telles les ports du pourtour de la Mer Noire, certaines zones des Balkans, le Sud italien et le Levant espagnol et l’Andalousie, et les villes fédérées par les réseaux de transmigrants, comme autant de  » moral areas  » (R.E Park) connectées par les mobilités économiques des transmigrant(e)s.

Mes premières recherches (enquête 1985-1986 exposée dans le n°1, volume 3 – 1987- de la Revue Européenne des Migrations Internationales , in extenso sur Google/ Persée/REMI ) ont mis en évidence l’existence d’un  » comptoir colonial maghrébin  » de 350 boutiques immergées dans un quartier (Belsunce) en déshérence du centre historique de Marseille au chiffre d’affaires (estimé par la Caisse des Dépôts) d’environ trois milliards de francs…désignant le centre commercial le plus important de la façade euro-méditerranéenne.
Première identification d’un marché local-mondial de transmigrants en Europe ; mes recherches tentèrent par la suite de comprendre l’amplification des transmigrations (91 : migration massive marocaine, migrations de populations est-européennes), la multiplication des réseaux de transmigrants commerciaux (1993-95, Arabes de France dans l’économie souterraine mondiale, 1995 éd de l’Aube), l’apparition de  » quartiers comptoirs commerciaux  » dans des villes moyennes situées sur les  » territoires  » de circulation des transmigrants (1995-2001 ; problématique des frontières Fin de siècle incertaine à Perpignan, édit Trabucaire et La Mondialisation par le bas, Balland 2002), en Europe et en articulation Europe/ Sud ouest (Maroc, Tunisie) et Sud Est méditerranéen (2003-2007 Balkans, Turquie, Caucase, Afghanistan, La remontée des Sud, édit de l’Aube) ; la proximité des réseaux de transmigrants Est-méditerranéens avec les réseaux criminels (2008-2010 Migrants internationaux et nouveaux réseaux criminels, édit Trabucaire). Et actuellement (fin 2010-2012),  » retour en France  » pour l’observation des nouveaux cosmopolitismes induits par la coexistence d’étapes entre transmigrants (commerciaux Marocains, Afghans, Turcs, Balkaniques, médecins itinérants Syriens, prostituées Caucasiennes et Balkaniques d’Espagne en Europe du Nord…) et migrants sédentaires historiques (dans l’habitat social) : parcours de transmigration du chercheur (1983-2012) en accompagnement de la naissance, de la croissance, de la diversification des transmigrants, et de leur articulation Europe/ reste du monde à partir des espaces méditerranéens..

Durant ce parcours de recherche j’ai parallèlement aux problématiques des migrants commerciaux des économies souterraines, étudié les transmigrations des ouvriers du fer européens (Fos sur Mer, 1983-85), des cadres circulants d’entreprises internationales (1990-1991, Les Fourmis d’Europe, 1992 l’Harmattan), les réseaux transfrontaliers intra-européens de trafic de psychotropes (1997-2000 héroïne, cocaïne, Naissance d’une mafia catalane ? 2000 Trabucaire) ET Europe/Moyen
Orient (2008-2010 héroïne afghane et transmigrations).

A partir de 1994, une collaboration quasi-permanente s’est établie avec Lamia Missaoui (actuellement mcf à l’U. de Versailles-St Quentin en Yvelines) autour des problématiques évoquées. Collaborations avec Geneviève Marotel (chargée de recherches INRETS) 1978-1992, Fatima Lahbabi 2002-2004, Olivier Bernet 2006-…, Sonia Missaoui (mcf Toulouse 2) 2004-…, Michel Marié (DR-CNRS) 1985-1995, Marie-Antoinette Dekkers (DR-INRETS) 1982-1988 et Mehdi Alioua 2008-…. Fatima Qacha

Recherches en cours – prochaines recherches

==> 2015 ==> 2017… Fin de transmigration et installation au pays d’origine de –a) transmigrants de la mondialisation entre pauvres, poor to poor, –b) transmigrantes pour le travail du sexe, –c) familles marocaines en transmigrations européennes. Avec Fatima Qacha. Labex SMS, Mobilités, Réseaux, Migrations.investigations en Iran et dans les Balkans (a), dans les Balkans (b), et au Maroc, en Espagne et en France (c).

DERNIER OUVRAGE Edilivre, juillet 2014 : Mondialisation criminelle : le passage de la frontière franco-espagnole de La Junquera à Perpignan.

Téléchargement gratuit : http://www.fichier-pdf/2014/03/21/rapport-enquete
A PARAITRE mars/avril 2015. Etrangers de passage. L’Aube, coll ‘l’urgence de comprendre’. 178 pages. La mondialisation criminelle. L’Aube, coll ‘l’urgence de comprendre’. 145 pages.

Publications et communications

Ouvrages d’auteur (recension la plus complète des livres, articles, conférences,… : Google/search English langage/ Tarrius Alain ET Google Sholar/ English/ alain tarrius)

(Tarrius A, collaboration Geneviève Marotel, Identités sociales et usages des temps et des espaces dans les périphéries urbaines : mobilités et territoires Lorrains dans la région de Fos-sur-Mer. Juillet 1987. Edit : INRETS.)

Tarrius A., Marotel G., Péraldi M. : L’aménagement à contre-temps. Territoires immigrés à Marseille et à Tunis. L’Harmattan 180p. 1988.

Tarrius A. : Anthropologie du mouvement. Paradigme éd. 192p. 1989.

Tarrius A.: Les fourmis d’Europe : migrants riches, migrants pauvres et nouvelles villes internationales. L’ Harmattan. 210 p. 1992 .

Tarrius A. collaboration Missaoui L. : Arabes de France dans l’économie souterraine mondiale. Ed. de l’Aube. Coll. Monde en cours. 220 p. Octobre 1995.

Tarrius A. (Jean-Loup Gourdon et Evelyne Perrin), éd. Ville, espace et valeurs. Paris, L’Harmattan et Plan Urbain. 582 p. 1995.

Tarrius A. : Fin de siècle incertaine à Perpignan : drogues, communautés d’étrangers, chômage des jeunes et renouveau des civilités dans une ville moyenne française. Editions du Trabucaïre. Perpignan 1997. Edition française et édition catalane.

Tarrius A., Missaoui L. . Naissance d’une mafia catalane : fils de  » bonnes familles  » locales dans les trafics transfrontaliers d’héroïne entre Espagne et France. Trabucaire 1999.

Tarrius A. (Romani O.) : La ville, l’argent, la mort. La ciutad, els diners, la mort. Ed. de la Generalitat de Catalunya. 2000.

Tarrius A. (Sala R.). Occitans, Espagnols et Marocains : Migrations d’hier et d’aujourd’hui en Roussillon.. Trabucaire. 2000.

Tarrius A. : Les nouveaux cosmopolitismes. Mobilités, Identités, Territoires. Ed. de l’Aube. Monde en cours, 286 p. 2000.

Tarrius A. : Economies souterraines. Le comptoir maghrébin de Marseille. Ed. de l’Aube. Monde en cours. 225 p. 2000.

Tarrius A. : La mondialisation par le bas. Les nouveaux nomades des économies souterraines. Balland. 169 p. 2002.

Depuis Eméritat (2005-2006) :

Tarrius A. : El capitalismo nomada en el arco mediterraneo. Ed. Hacer. Barcelona. 243 p. , 2007.

Tarrius A. : La remontée des Sud. Afghans et Marocains. Ed. de l’Aube. Collection Monde en cours, 218 p., 2007.

Tarrius A. et Bernet O. : Migrants internationaux et nouveaux réseaux criminels. Editions du Trabucaire. Collection Cosmopolitismes méditerranéennes. 176 p. 2010.

Tarrius A., Missaoui L., Qacha F. : Transmigrants et Nouveaux Etrangers. Hospitalités croisées entre jeunes des quartiers enclavés et migrants internationaux. PUM. 2013. 200 p. (janvier).

Tarrius A, Bernet O : Mondialisation criminelle : la frontière franco espagnole. Rapport de Recherche. 2014. e.édition, Edilivres.

Tarrius A, La mondialisation criminelle. L’Aube, 2015. L’urgence de comprendre. 178 p.

Tarrius A, Etrangers de passage. Poor to poor, peer to peer. L’Aube 2015. L’urgence de comprendre, 145 p.

Rapports de Recherche édités INRETS (EPST).

Poulenat-Abalea Christiane, Tarrius Alain, Les conditions de l’insertion sociale des handicapés physiques et sensoriels comme déterminants de leur mobilité.1979. 132 p. .

Beauvir Claude, Figueroa Oscar, Henry Etienne, Tarrius Alain, Mobilité et quartiers marginaux à Quito. 1982. 112 p. .

Marotel Geneviève, Davée M-Madeleine, Tarrius Alain, Travailler à Paris, vivre à 100 km : les migrants SNCF en région parisienne, 1983, 141 p. .

Tarrius Alain, Marotel Geneviève, Tunis et sa région : dynamique territoriale et mobilités dans la grande périphérie de Tunis, 1987, 96 p. .

Tarrius Alain, Identités sociales et usages des temps et des espaces dans les périphéries urbaines : mobilités et territoires urbains dans la région de Fos-sur-Mer. 1987, 120 p.

Coordination de numéros de revues

1) Revue Européenne des Migrations Internationales

  • 1995  Marseille et ses étrangers.
  • 1997  Les Catalognes et leurs frontières : un enjeu pour l’Europe.
  • 2003  Les initiatives des étrangers.

2) Revue Toxibase

  • 2003  Circulations des migrants et Psychotropes

3) 2012- Multitudes Samizdat :Anne Querrien « Transmigrants ! » : s/d Alain Tarrius : Emmanuel Ma Mung, Stéphane de Tapia, Ahmed Boubeker, Dominique Sistach, Sonia Missaoui, Chadia Arab, Pauline Carnet, Mehdi Alioua, Fatima Qacha, Fatiha Masbounji. N° 49.

Ouvrages en participation (au moins un chapître [équivalent article])

Services publics dans les aires rurales, Chapitre sur le cas français. Paris, CEMT-OCDE 1984.

L’autonomie sociale aujourd’hui. s/dir. Yves Barel. CEPS-CREA. PUG, 1985. Chapitre sur les mobilités et l’autoproduction territoriale.

Des migrants et des villes : mobilité et insertion. s/dir Althabe. Chapitre : migrants et aménageurs. Aix en Provence, IREMAM, CNRS, 1988.

Gérer les crises urbaines. chapitre : groupes de grands migrants et recompositions urbaines. éd. CERFISE, 1989.

Transports et sciences sociales : questions de méthodes. Chapitre Perspectives phénoménologiques dans l’étude de la mobilité spatiale. Paradigme, Caen, 1989.

Le propre de la ville : pratiques et symboles. s/dir : Marion Segaud. Ed. Espace Européen. Paris, 1993. Chap : « white and clean : vers une nouvelle ville européenne »

Milieux et liens sociaux. s/dir. : Yves Grafmeyer . Presses Universitaires de Lyon, 1994. Chapitre : de l’usage des généalogies dans les recherches sur les trajectoires socio-spatiales.

Villes et Transports. s/dir. Sylvia Ostrowztsky. Ed. Plan Urbain, 1994. Chapitre : Mobilités et Territoires.

Déplacements et liens sociaux. Ed. CETUR 1994. Chap. Territoires urbains des migrants et territoires circulatoires.

Wanderungsraum Europa : Menschen und Grenzen in Bewegung. Mirjana Morokvasic, Hedwig Rudolph (Hg.). Chap. : Zirkulationsterritorien von Migranten und städtische Räume. 1994 Berlin Ed. igma.

Où va la modernité ? collection Idées Contemporaines : chap. Quelle ville pour quelle vie ? Ed. GREP. 1995.

Crise urbaine, constats et enjeux. Editions Villes et Territoires Paris 1995. Chapitre: La ville carrefour des mobilités.

I diritti di chi non a diritti. Migrazioni di ieri e di oggi. A cura di Ada Lonni.. Edizioni dell’orso. Torino 1995. 166 p. Chapitre : Migranti : mondializzazione e centralità locali sovvertite. Pp. 142-158.

Les quartiers de la ségrégation. Tiers monde ou quart monde? s/dir René Gallissot et Brigitte Moulin. Karthala, Paris 1996. 323 p. Chapitre: Le quartier maghrébin de Belsunce à Marseille : ville-monde ou nouveau comptoir commercial méditerranéen ? pp. 161-190.

Réseaux productifs et territoires urbains. s/dir ; Michel Péraldi et Evelyne Perrin. Plan Urbain et Presses Universitaires du Mirail, Toulouse 1996. 370p. Chapitre : Economie du comptoir, le cas marseillais. pp. 71-96.

Ville et citoyenneté. S/dir Alain Hayot. Coll. Villest et territoires méditerranéens. Marseille. 1996. 100p. Chapitre : Territoires circulatoires des entrepreneurs commerciaux maghrébins de Marseille. pp. 49-59.

La nation ébranlée. L’urgence de comprendre : Toulon – Orange – Marignane. Actes des conférences de Châteauvallon. S/dir Jean Viard. Editions de l’Aube. 1996.

La Ville : agrégation et ségrégation sociales. S :dir Nicole Haumont. L’Harmattan, 1996. Chapitre : Espaces européens et territoires des migrants. Pp 189-195.

Migrants. Les nouvelles mobilités européennes. S/dir. Mirjana Morokvasic et Hedwig Rudolph. L’ Harmattan 1997. Chapitre : Territoires circulatoires européens des migrants et sédentarisations urbaines. Pp. 93-117.

Réseaux et Territoires. Significations croisées. s/dir Jean Marc Offner et Denise Pumain. Editions de l’Aube 1997. 280 pp. (synthèse d’apports de chercheurs. Pour ma part, plus particulièrement : définition des notions de territoire, de territoire circulatoire, et typologie des situations
migratoires).

Mobilités et ancrages. Vers un nouveau mode de spatialisation ? s/dir Monique HIRSCHHORN et Jean Michel BERTHELOT. L’Harmattan 1997. Chapitre 5 : des territoires circulatoires.

Les langages de la Ville. s/dir. Bernard LAMIZET et Pascal SIMON. Editions Parenthèses, 1997. Chapitre : Sociabilités urbaines en réseaux

I diritti di Odisseo. Appunti sparsi in materia di immigrazione. Chapitre La nuove economie pp 103-127. Ed. dell’Orso. Turin.1998.

L’état des drogues en France. s/dir. Claude FAUGERON. Ed. Georg. Suisse. Chapitre : Tsiganes et psychotropes. 1999.

Migration. Cities in transition. S/dir Joachim BRECH. Éd Wohnbund, Francfort, 1999. Chap. Urban social cohesion.

Du bon usage des économies informelles. éd. Max Planck Inst.. Chapitre : Réseaux des économies informelles de produits d’usage licite et réseaux de produits d’usage illicite. 2000.

Les Juifs et la ville. Presses universitaires du Mirail. 2000. s/dir Chantal BORDES-BENAYOUN. Chapitre : Diasporas et nomadismes : expérience de terrain et typifications.

Espacio y territorio : miradas antropologicas. Ed. Universitat de Barcelona. 2001.s/dir. Danielle PROVANSAL. Chapitre 4. Movilidad e itinerarios transnacionales y transculturales.

The informal Economy : Threat and Opportunity in the City. Max-Planck-Institut für ausländisches und internationales Strafecht. Drogues, communautés d’étrangers, chômage des jeunes et renouveau des civilités dans une ville moyenne française.2003.

IMED, Barcelona. Inmigration y procesos de cambio. Europa y el Mediterraneo en el contexto global. Icaria Barcelona. Mas allà de los estados-nacion : sociedad, culturas y redes de emigrantes en el Mediterraneo Occidental. 2004.

Eméritat :

34- Les Diasporas. 2000 ans d’histoire. s/d Lisa Anteby-Yemini, William Berthomière, Gabriel Sheffer. Au-delà de la diaspora : réseaux et sociétés de migrants en Méditerranée occidentale. Presses  Universitaires de Rennes 2005.

35- Wanderer in der Stadt. Expertisen zum project. Shader Sterfbenung. 2005.

36- Fraude, contrefaçon et contrebande de l’Antiquité à nos jours (s/d. G. Béaur). Droz 2005. Diversité des circulations transnationales de la fraude en Méditerranée.

37- Cities of the South. Citizenship and Exclusion in the 21 st Century. Ed. Saqui, Beyrouth. (Heinrich Böll Foundation). 2006. Europewithout borders : Migration networks, Transnational Territories and Informal Activities.

38- La création d’entreprises par les immigrés. Un dynamisme venu d’ailleurs. S/d Laurent Muller et Stéphane de Tapia. L’Harmattan.2007.
Le lien social fort comme préalable à la réussite économique. Pp 21-52.

39- Enjeux de la sociologie urbaine. S/dir. Michel BASSAND. Presses Polytechniques et Universitaires Romanes., Nouvelles formes migratoires, nouveaux cosmopolitismes. 2007.

40- Governing International Labour Migration ; Current issues, challenges and dilemnas. s/d H. Pellerin; Migration by the poor and economic globalization : transnational migratory flows in Southern Europe, pp. 163. 182. Routledge/ Ripe. New-York 2008.

41- Diversité sociale, ségrégation urbaine, mixité. S/d M.-C Jaillet, E. Perrin, F. Ménard. Le lien fort comme préalable à la réussite économique. Initiatives des migrants ; parcours, étapes, transactions : vers de nouveaux cosmopolitismes. Ed. PUCA, coll. Recherches. Pp. 167-200. 2008.

42- Les circulations transnationales. s/d Geneviève Cortès, Laurent Faret. Intérêt et faisabilité de l’approche des territoires des circulations transnationales. Armand Colin, pp . 43-51. 2008.

43- Comprendre la mondialisation. Bibliothèque Centre Pompidou. s/d. Sylvain Allemand. Les migrations transnationales en Europe du Sud : frontières des migrants, frontières des nations. Tome 2 . 2009.

44- In K. Doraï et N. Faure :L’urbanité des marges. Migrants et réfugiés dans les villes du Proche-Orient. Ed. Téraèdre, coll. Un lointain si proche. sous presse 2011.

45-in A.Boubeker et alii : Ruptures postcoloniales. Les nouveaux cosmopolitismes migratoires d’une mondialisation par le bas. La Découverte, 2010.

46-in Sara Maria Lara Flores (ed) : Migraciones de trabajo y movilidad territorial. Migrantes pobres y globalisation de las economias : el transnationalismo migratorio en Europa meridional. Ed Miguel Angel Porrua. Mexico 2010.

47- Laurent Muller et Stéphane de Tapia. Migrations et cultures de l’entre deux. Pp 157. 186, La remontée des Sud, migrations en réseaux, villes et territoires transnationaux dans les Bassins Est et Ouest méditerranéens. L’ Harmattan, 2010

48- in Kamel Doraï et Nicolas Puig,  » L’urbanité des marges, migrants et réfugiés dans les villes du Proche-Orient  » à paraître 4ème trimestre 2011 : Quelques étapes urbaines des transmigrants Sud et Est méditerranéens en Europe.

49-in E Kahveci , T Lane, H Sampson, Strategies of adaptation to hypermobility: migrants who do not settle anywhere. Handbookof Multilingualism and Multiculturalism, 2011.

Articles publiés dans des revues scientifiques

  1. Mobilité et insertion sociale des handicapés physiques. in Recherche Sociale. 70-71.1979. * 2-Une méthode d’analyse des déplacements de proximité. in Economie Méridionale, 117.1982. *

  2. Une méthode d’analyse des déplacements de proximité. in Economie Méridionale, 117.1982. *

  3. Convivialité et transports en milieu rural. in Bulletin DTT. 4. 1984.

  4. Transports locaux souples : un secteur innovant. in Métropolis. 60-61. 1984. **

  5. Transports autoproduits : production et reproduction du social. in Espaces et Sociétés. 46. 1985. *+**

  6. Organisation du travail et SAE. in Transports Publics. 829. 1985.

  7. Réflexions sur l’auto-organisation des déplacements des Maghrébins à Marseille. in Recherche Transports Sécurité.
    12. 1986. **

  8. La ville superposée : territoires et mobilités d’une minorité immigrée à Marseille. in International Review for advancement of Councelling. 21. 1986. *+**

  9. L’entrée dans la ville : migrations maghrébines et recompositions des tissus urbains à Tunis et à Marseille. in Revue Européenne des Migrations Internationales. Vol. 3. ler trimestre 1987. *+**

  10. Fos sur Mer, la diaspora des sidérurgistes lorrains. in Annales de la Recherche Urbaine. 35-36. 1987. *+**

  11. in Annales de la Recherche Urbaine. N° triple ‘Les raisons de l’Urbain’. L’usage des méthodes en sociologie urbaine : Pour une lecture des territoires urbains superposés, l’importation des centres par de grands groupes d’immigrés. Octobre 1988. N° 19.20.21.

  12. Identités en mouvements :sédentarités, nomadismes et recompositions urbaines. in Peup1es Méditerranéens. 43. 1988. *+**

  13. Migrants et aménageurs : Tunis, Marseille. In Travaux et  documents n° 6, pp 77-98.

  14. Une méthode sociologique d’analyse des mobilités urbaines. in – Transports Urbains. 62 . 1988.

  15. Immigrations et développement urbain. in Recherche Transports Sécurité. 17 . 1988.**

  16. Espaces temps des modes de vie et transports collectifs. RTS 20, 1989. **

  17. Analyse lexicologique des propos de transporteurs départementaux de voyageurs concernant leur histoire professionnelle.. Les cahiers scientifiques du. transport. ler trim.1989. *

  18. Une réhabilitation en voie de réussite : la revitalisation du rôle de métropole méditerranéenne de Marseille par ses minorités immigrées en centre ville. Recherche et action sociale. 1. 1989. *

  19. Minorités culturelles, lien social et variations de la valeur du foncier : des cas significatifs dans Marseille et sa métropole. Etudes
    foncières. Avril 1989. **

  20. Médiations attendues et inattendues du technique : les Lorrains et l’aménagement du Bassin de Berre. Cahiers Territoires Techniques et Sociétés. 8.9, 1989. *+**

  21. Docklands : dockers et yuppies initiateurs de la nouvelle ville internationale « white and clean ». Annales de la recherche urbaine. Mai 1990. *+**

  22. Structure urbaine en mutation et exclusions sociales dans la nouvelle ville internationale des Docklands. Peup1es Méditerranéens. 1990/1991, n’ spécial : Le neo-racisme en Europe.*+**

  23. L’université et la ville ou l’étudiant dans sa ville. Diagonal. Avril 1990.

  24. Aménagements universitaires et dynamiques étudiantes intra-urbaines. in Cahiers de l’AISLF. L’Université en question. Février
    199 1. *+**

  25. La nouvelle aire d’influence marseillaise : mobilités maghrébines. in Cahiers techniques territoires et sociétés. n°13. Novembre 1990. *+**

  26. De l’usage des généalogies dans les recherches sur les trajectoires socio-spatiales. Quelques questions de méthode. Programme pluriannuel des sciences de l’homme, Presses Universitaires de Lyon. 1992. *

  27. Circulations internationales des élites professionnelles requises par l’intégration européenne : nouvelles identités, nouvelles citoyennetés, nouveaux territoires? in Revue Européenne des Migrations Internationales. Octobre 1992. *+**

  28. Coordination et préface du n°1. 1993. Revue Européenne des Migrations Internationales.*+**

  29. Territoires circulatoires et espaces urbains. in Annales de la Recherche Urbaine. n° double  » mobilités « . 59-60. décembre 1993. *+**

  30. Entre sédentarité et nomadisme, le savoir-communiquer des migrants. Réseaux. 65 -1994.*+**

  31. Migrations et citadinité. Le courrier du CNRS. n° La Ville. n° 81. 1994. *+**

  32. Parcours et positions.Annales de la Recherche Urbaine. n° 64. 1994. *+**

  33. Migration and city dwellers. Rivista Italiana Studi Urbane. n° 125. Turin. 1994. *+**

  34. Du commerce communautaire aux réseaux de l’économie souterraine mondiale. Journal des Anthropologues. n° 59. 1995. *

  35. Préface et article : Naissance d’une colonie : le comptoir portuaire méditerranéen contemporain. Revue Européenne des Migrations Internationales. n° 1. 1995. *+**
  36. Spazi circolatori e spazi urbani. Differenze fra i gruppi migranti. Studi Emigrazione. n° 118. Rome 1995. *+**
  37. Le dispositif commercial ethnique comme nouvelle forme coloniale contemporaine.Futur Antérieur. Paris, Octobre 1995. *+**
  38. Migrations à rebours et commerce international chez les Arabes de France. Multitudes, septembre 1995.
  39. Usages du téléphone portable par des entrepreneurs circulants. Etudes et travaux du groupement de recherche inter-universitaire culture communication. N° 2. 1996. Télécommunications, relations sociales et constructions territoriales. Toulouse.

  40. Les formes différentes des réseaux de l’économie souterraine in Cahiers du Soliis. Université de Nice . n° 1. 1996. *

  41. Ciutad y Cultura. Revista Universidad de Valladolid. N° 1, 95.96. Migration et citadinité.

  42. La réussite des clandestins. Espaces et Sociétés. N°4 1996. *+**.

  43. Belsunce, quartier historique de Marseille, et son dispositif  commercial nomade maghrébin en voie de mondialisation. In Histoires de Développement, mai 1996. N° 33.

  44. Une crise peut en cacher une autre. Etudes Tsiganes, n° 50 octobre 1997. Dossier Femmes tsiganes.*+**

  45. Femmes en migration : quitter les siens pour mieux rester chez nous. Informations sociales. Septembre 1997. **

  46. Jeunes sans qualification ni emploi et renouveau des civilités dans une ville moyenne française. Annales de la recherche urbaine. Octobre 1997.* + **

  47. Préface et article du dossier  » Les Catalognes et leurs frontières : nouvelles migrations, nouvelles tensions. « . Article : Gitans de Perpignan à Barcelone : crises et frontières. Revue Européenne des Migrations Internationales n° 4, 1997. *+**

  48. In Déviance et Société : Economies souterraines de produits d’usage licite et de produits d’usage illicite :un amalgame infondé. Octobre 1999. *+**

  49. In Cahiers de l’Observatoire des Drogues et Toxicomanies : Communautaires et sociétaires : le cas d’une mobilisation partagée
    autour des trafics de stupéfiants. juillet 1999. *+**

  50.  in Wohnbund Frankfurt. 6th European Conference. Oct 1999. Ethnicisation des économies transfrontalières de psychotropes entre Barcelone et Perpignan.

  51.  In Panoramiques : Economies souterraines, l’incontournable face à
    fece Sude Nord en Méditerranée. Juin 1999. *+**

  52. In Sociétés contemporaines .Une ville moyenne en recomposition sociale. 4ème trimestre 1999.

  53. In Psychotropes. Jeunes, Tsiganes et psychotropes. *+ ** n° 2. 2000.

  54. In Relaciones Revue du Collegio de Michoacan. Octobre 2000. Lien social et réseaux économiques chez les migrants internationaux. *+**

  55. In Journal des anthropologues. Mobilités transnationales et nouvelles formes cosmopolites. janvier 2001. *+**

  56. In Revue Européenne des Migrations Internationales. Au-delà des Etats-nations, des sociétés de migrants. volume 17, n°2, 2002.*+**

  57. in Migrants formation n°131 -12.2002. Réseaux et sociétés de migrants en Méditerranée occidentale. Pp 38-48

  58. In Cahiers de la Sécurité Intérieure : Nouvelles circulations transnationales de migrants dans l’espace Schengen. La mise à l’épreuve des logiques intégratives et des frontières politiques. N° 52, 2ème trimestre 2003.

  59. In Toxibas e (coordination et article : Migrants et psychotropes). 2003

  60. in Ethnologie Française ( » économies choisies « ).Cahier n° 20. 2004. Parole, honneur, mobilité : les ‘petits migrants’ dans les réseaux mondiaux de l’économie souterraine. Pp 77-93.

  61. In Sciences Humaines, ‘qu’est ce que le transnationalisme migratoire ? ‘, 10.2004.

    Eméritat :

  62. In Diasporas : Au-delà de la diaspora, nomadismes et transnationalismes. n°9-2005. Pp 101. 121.

  63. In Cosmopolitiques n°11 :les nouvelles migrations de la globalisation par le bas.N° 11. 2006.

  64. In Revue Européenne des Migrations Internationales, vol. 22- 2007 : Villes et migrants, du lieu monde au lieu passage. (sur le net
    voir Persée-Migrinter).

  65. In l’Année Sociologique n°1, volume 58, 2008. coordonné par  Christian Topalov : Migrations transnationales et cohabitations urbaines aux bordures de l’Europe. Pp 47-70.

  66. in Réseaux, n° 3-2010. Transmigrants entre Maroc et France et recours médical à internet .pp 92-111.

  67. in Revue Européenne des Migrations Internationales. Volume 26, n°2. 2010. Transmigrants et réorganisation des réseaux criminels.

  68. in Revue « Population » de l’Académie des Sciences Sociales (s/d Katia Vladimirova, Université nationale de Sofia- Bulgarie).9 .2010. Transmigrants et formes urbaines. (caractères cyrilliques).

  69. in revue Empiria (UNED. Madrid). Pobres en migration, globalization de las economias y debilitamiento de los modelos integradores : el transnacionalismo migratorio en Europa meridional. 19- 2010.

  70. in Regards croisés sur l’économie , n° Migrations ;n° 8, novembre 2010 ; Territoires circulatoires et étapes urbaines de transmigrant(e)s en France. 66- in e-Cosmopolitiques : Migrants transnationaux et nouveaux cosmopolitismes. Mis en ligne octobre 2010.

  71. in e-Cosmopolitiques : Migrants transnationaux et nouveaux cosmopolitismes. Mis en ligne octobre 2010.

  72. in Multitudes/Samizdat. Drogue et travail du sexe. mars 2011.

  73. in ‘Fragments sur le temps présent’. Word press.com.2011/03 /16/Alain Tarrius./google. Pauvres en migration, globalization des economies et affaiblissement des modèles intégrateurs.

  74. in Multitudes/Samizdat, article d’ouverture du dossier  » transmigrations  » : Les étapes françaises des transmigrants : nouveaux cosmopolitismes migratoires. Novembre 2011.

  75. in ‘L’Homme et la Société’ : Les cosmopolitismes migratoires : les transmigrant(e)s méditerranéen(e)s entre licite et illicite. 2011/4, 182.

  76. in ‘Libération’ : Migrations, comment en finir avec les clichés ? Les transmigrants en perpétuel transit. 16/11/2011.

  77. in Le Portique. Restructurations urbaines, globalisation des économies et transnationalisme migratoire. n°28- 2012

  78. in Diasporas, 2001-2011 : l’invention de la transmigration Baloutche de Kandahar à Malaga. N° 4, 2012.

  79. in Temps Présents, Worldpress ; poor to poor , peer to peer, pour une anthropologie de l’économie mondiale entre pauvres. 06/2012.

  80. in Ruixat, revue transdisciplinaire en sciences sociales. Perpignan et les nouveaux étrangers. N° 1, 09/2012.

  81. in La Revue de la Villa Méditerranée n°1,2013.  » Aborder la Méditerranée aujourd’hui  » : La centralité marseillaise des nouvelles migrations internationales. 128-135.

  82. in 4 pages PUCA n°10 septembre 2013. Les transmigrants extra-européens.

  83. in Espace/temps.net,  » Traveaux « . Les carrefours migratoires mondiaux comme  » moral areas  » : la Mer Noire matrice des transmigrations en contexte de globalisation. Mis en ligne Novembre 2013. http://www.espacestemps.net/articles/les-carrefours-migratoires-mondiaux/

  84. in Ruixat, Pour une analyse multi située et multi scalaire : Drogues
    et femmes en provenance des Balkans et du Caucase: une nouvelle
    rente pour les Pyrénées Orientales et l’Ampurdan? n°2, 09/2013.

  85. in Métropolitiques, Les transmigrants de l’économie du poor to poor en Europe. n° 1, 2014.

  86. in Revue Européenne des Migrations Internationales, Deux notions théoriques et méthodologiques, paradigme de la mobilité et territoires circulatoires, préalables à l’étude des transmigrations. volume 30. n° 2. 2014.

  87. in Regards croisés sur l’économie, L’apparition d’une forme migratoire nouvelle, la transmigration, préalable au déploiement de l’économie mondiale  » entre pauvres « . n°1. 2014.

  88. in Mondes sociaux, Carrefours migratoires mondiaux : de l’attraction de migrations ethniques à la dispersion de transmigrations cosmopolites. Novembre 2013.

  89. in Métropolitiques, Les transmigrants de l’économie du poor to poor en Europe. n° 1, 2014.

  90. in Revue Européenne des Migrations Internationales, Deux notions théoriques et méthodologiques préalables à l’étude des territoires circulatoires. volume 30. n° 2. 2014.

  91. Regards croisés sur l’économie, L’apparition d’une forme migratoire nouvelle, la transmigration, préalable au déploiement de l’économiemondiale  » entre pauvres « . n°1. 2014.

  92. in CNRS Networks. N° 32 quarterly january 2014. Nomads of globalization.

  93. in Tiers Monde, Transmigrations européennes de travailleuses du sexe balkaniques et caucasiennes accompagnées de parentèles féminines. N°2, 2014.

  94. in RS&A (Recherches sociologiques et anthropologiques- Louvain), Comprendre le lieu par le monde. Apparition et croissance d’un « rhizome criminel  » russo-italien sur la frontière franco-espagnole 45-1. Juillet 2014.

soit 143 articles. (chapitres de livres + articles de revues) et 19 livres.

Communications

109 communications dans des colloques internationaux dont 19 depuis 2006

Rapports de recherche

47 rapports de recherche pour des commanditaires nationaux (recherche incitative) ou européens (DG V et XII). Dont 6 depuis 2006.

Directions de thèses

37 thèses dirigées soutenues (34 sociologie et sciences sociales, 3 sciences économique Aix Marseille 1) . Voir :www.idref.fr/027155293.

depuis 2006, sept thèses : Claire Escoffier, Laurent Gaissad, Oumoul Coulibaly, Sarah Demart, Fatima Qacha, Mehdi Alioua, Karen Akoka.

Mise à jour le 12 décembre 2014

Recherche

Menu principal

Haut de page