Julie Lemoux

Doctorante

Migrinter (CNRS – UMR 7301)
MSHS – Bâtiment A5
TSA 21103
5 rue Théodore Lefebvre
F-86073 POITIERS CEDEX 9

Mail. julie.lemoux@univ-poitiers.fr

Inscription en thèse en octobre 2014

Thèse en sociologie

sous la direction de Véronique Petit (socio-démographe, CEPED), Olivier Clochard (géographe, Migrinter)

Comité de thèse

Ali Bensaâd (géographe, IREMAM), Emmanuelle Santelli (sociologue, ISH Lyon), Mustapha Omrane (socio-démographe, UNFPA).

Titre provisoire :

 » Changement social, jeunesses et expériences migratoires : revisiter l’émigration/immigration algérienne « .

Thèmes de recherche :

expériences migratoires, logiques circulatoires, jeunesse, Algérie, trajectoires sociales.

Résumé :

Depuis les années 2000, l’émigration algérienne a considérablement évolué au regard des analyses statistiques. D’abord, l’intensification des flux s’accompagne d’un élargissement de l’espace migratoire algérien, notamment vers le continent nord-américain, et au sein de l’Union européenne. Aussi, ce sont les profils sociodémographiques et/ou administratifs des migrants qui tendent à se diversifier. Ce sont les tenants et les aboutissants de cette diversification des expériences migratoires, générée par l’émergence de nouveaux profils de migrants et leur multi-polarisation, qui nous intéressent. Le choix de la population des jeunes comme objet d’étude a pour objectif de poser un regard transversal sur les divers profils en migration. Par ailleurs, l’objectif est d’étudier l’expérience migratoire en vue de mieux saisir les pratiques et représentations/approche compréhensive des jeunes algérien-ne-s. Pour cela, nous proposons d’interroger l’expérience migratoire au regard des processus d’appropriation, de mobilisation et d’extension du capital social depuis le départ du pays d’origine.

Parcours universitaire :

2013-2014 :

  •  » Master 2  » Migrations internationales, Espaces et Sociétés « , mention Recherche (Migrinter). Titre du mémoire :  » Jeunesse et migration : le rôle de la harga dans le processus identitaire des mineurs algériens « . Sous la direction de Véronique Petit et Olivier Clochard (autre membre du jury : Daniel Hernandez Senovilla). Mention très bien.

2012-2013 :

  •  » Master 1  » Migrations internationales  » (Migrinter). Titre du mémoire :  » Le rôle des acteurs des ONG du Sud dans le développement participatif : reflet des relations entre les partenaires du Nord, la communauté bénéficiaire et les partenaires locaux. Le cas de l’ONG Jeunesse et Développement au Séngal « . Sous la direction de David Lessault et Dominique Matthieu (autre membre du jury : Véronique Petit). Mention bien.

2010-2011 :

  •  » Licence 3 Sociologie, parcours  » Sécurité collective et Coopération internationale  » (Université Rennes 2). Mention bien.

Mise à jour du 14 octobre 2014

Recherche

Menu principal

Haut de page