Naïk Miret

Naïk MiretMaître de conférences à l’université de Poitiers
Docteur en géographie
Membre de Migrinter5 rue Théodore Lefebvre
Bât. A5 – TSA 21103
86073 Poitiers Cedex 9Tel. 05 49 45 46 48
Mail. naik.miret@univ-poitiers.fr

 

Thématique prioritaire de recherche :

Le rôle des territorialités migrantes dans la production de l’urbain

Mon travail de recherche porte sur le rôle des territorialités migrantes dans la production de l’urbain. La ligne directrice en est la lecture de l’urbain à travers les pratiques des migrants internationaux, principalement à travers l’étude du cas barcelonais. La compréhension des territorialités, c’est à dire des pratiques spatiales, des mobilités, et des représentations spatiales de groupes sociaux particuliers que sont certains migrants internationaux, apporte un éclairage – discret quantitativement – mais souvent original sur les processus à l’œuvre dans les transformations des espaces urbains et de leurs dynamiques.

Ces acteurs migrants s’inscrivent dans des systèmes de mobilités complexes, où les dynamiques du champ migratoire sont constitutives de ressources individuelles et collectives spécifiques. C’est à partir de ces territorialités spécifiques que les migrants s’intègrent selon des modalités diversifiées aux fonctionnements métropolitains. Certains groupes en fonction des situations socioprofessionnelles dominantes, de leurs possibilités d’insertion légale, de leurs caractéristiques en matière de choix résidentiels s’adaptent aux données structurelles de l’espace urbain d’arrivée de manière spécifique et soulignent des dynamiques marginales pouvant être révélatrices de nouvelles tendances de développement. Ce projet s’est inscrit depuis plusieurs années à l’échelle globale de l’agglomération de Barcelone dans la diversité de ses espaces, des quartiers hyper centraux aux banlieues aux espaces périurbains en pleine mutation.

Les recherches récentes ont porté plus particulièrement sur le groupe de migrants andins et plus spécifiquement les Boliviens et sur les villes de banlieue qui ont majoritairement accueilli ces personnes. Une nouvelle dimension comparative est intégrée à travers le programme Cimore, qui examine différentes modalités d’insertion des migrants dans plusieurs villes méditerranéennes (Valence, Beyrouth et Tunis).

Pour plus d’informations voir Curriculum Vitae joint

MAJ 24/11/2014

Recherche

Menu principal

Haut de page