MigrinterNet

WIKINDX Resources

Body-Gendrot, S. (1992). Les nouvelles formes de la violence urbaine aux etats-unis. Cultures & Conflits(6). 
Added by: MIGRINTER (23 Jan 2015 15:55:48 UTC)
Resource type: Journal Article
BibTeX citation key: BodyGendrot1992d
View all bibliographic details
Categories: General
Keywords: Etats-Unis, violence urbaine
Creators: Body-Gendrot
Collection: Cultures & Conflits
Views: 3/276
Views index: 17%
Popularity index: 4.25%
Attachments     URLs     http://www.conflits.org/document647.html
Langue doc    fre
Added by: MIGRINTER  
Abstract     
Les émeutes qui ont éclaté à Los Angeles et dans une vingtaine de villes en mai 1992 confirment la représentation entretenue par les médias, le cinéma et la littérature : les Etats-Unis sont un pays d’une extrême violence. Les débordements associés au paysage urbain suggèrent que la violence est autant le fait des institutions légitimes qui les amplifient que des masses révoltées qui en sont à l’origine. Il s’agit en effet tout autant de la tyrannie de majorités et d’institutions (municipalités se désintéressant du sort de minorités victimes de brutalités ; jurys, forces de police violant les règles de la justice la plus élémentaire) que de révoltes de la part des opprimés. Pourtant, compte tenu de la charge explosive que représente cette société multiraciale et multiethnique, mal intégrée par une histoire relativement courte, par des institutions aux faibles pouvoirs et par une idéologie fortement individualiste, le nombre de conflits violents est relativement peu élevé comparé à la moyenne des conflits civils établie pour 124 nations et colonies. Et si l’on compare la violence urbaine américaine à celle des villes de l’Amérique latine, et du Brésil en particulier, ou si l’on englobe dans la problématique la violence ethnique armée, celle de l’Irlande du Nord, de la Yougoslavie, du Liban et de certaines parties de la CEI, celle-ci apparaît relativement sporadique et limitée géographiquement. Notre propos consiste donc à montrer pourquoi les Etats-Unis, à l’exception de deux périodes : la Révolution et la Guerre civile, n’ont pas connu le sort des pays cités; puis de distinguer toutefois les nouveaux facteurs qui font de la violence urbaine une réalité quotidienne, distinguant les Etats-Unis des autres nations développées tant par la nature que par l’ampleur de ce phénomène. Le durcissement des cassures sociales laisse augurer un avenir relativement sombre pour une majorité d’Américains.
Added by: MIGRINTER  
wikindx 4.2.2 ©2014 | Total resources: 22434 | Database queries: 52 | Script execution: 0.19139 secs | Style: American Psychological Association (APA) | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography