MigrinterNet

WIKINDX Resources

Gauthier-Aslafy, C. (2002). Mobilités marocaines via l'espagne : de métissages ambulants en conquêtes clandestines. Unpublished PhD thesis. 
Added by: MIGRINTER (30 Jan 2015 15:46:21 UTC)
Resource type: Thesis/Dissertation
BibTeX citation key: GauthierAslafy2002
View all bibliographic details
Categories: General
Keywords: circulation migratoire, Espagne, Europe, itinéraire, Marocains, réseaux communautaires, réseaux sociaux, stratégie migratoire
Creators: Gauthier-Aslafy
Views: 4/161
Views index: 10%
Popularity index: 2.5%
Attachments    
cote    Pas à Migrinter - voir SUDOC
Added by: MIGRINTER  
Langue doc    fre
Added by: MIGRINTER  
Abstract     
Les mobilités des migrants qui empruntent les routes espagnoles entre leur région d'installation en Europe et le Maroc font resurgir des continuités spatiales et proximités sociales entre les deux rives du Détroit de Gibraltar, comme les contradictions des politiques et des accords internationaux entre libre circulation de biens et capitaux et fermetures des frontières aux hommes et cultures. L'étude de leurs motivations permet d'accéder à l'hétérogénéité des pratiques et des groupes circulants, rompant avec l'image uniformme que l'on a du migrant. Elle permet surtout d'envisager la mobilité non plus comme contrainte mais comme ressource. Outre les grandes sociétés de transport international, les transporteurs et commerçant marocains en Europe en sont les bénéficiares directs. Par leur pasage et leurs arrêts, les migrants appliquent à la géographie locale, la carte de leurs propres enjeux et strétégies. Nous pouvons la lire à l'aide de l'observation des échanges marchands réalisés au cours des circulations, entre migrants et riverains, autochtones ou eux-même migrants. Les territoires et temporalités de la circulation et ceux des "sédentaires" diffèrent ou se rejoignent selon des rationalités originales. Les lieux d'échanges importants, où convergent les itinéraires circulatoires et les parcours migratoires, ne coïncident pas nécessairement avec les grands sites urbains ou une forte concentration de compatriotes. Autant de façons de décliner la rencontre et les formes de métissages ou d'évitements possibles des uns et des autres. L'Espagne à la fois pays de passage et d'immigration, et la route qui la traverse offrent un terrain d'observation exemplaire des formes et processus émergeants les plus clandestins face aux sociétés "stables" de départ et d'arrivée. Elle témoigne surtout du caractère transnational des réseaux, des territoires et des appartenances au sein desquels évoluent les migrants marocains.
Added by: MIGRINTER  
Notes     
Sous la dir. de Alain Tarrius
Added by: MIGRINTER  
wikindx 4.2.2 ©2014 | Total resources: 22434 | Database queries: 60 | Script execution: 0.20787 secs | Style: American Psychological Association (APA) | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography