MigrinterNet

WIKINDX Resources

Audebert, C. (2007). Les stratégies spatiales de la population haïtienne à miami. EchoGéo(2). 
Added by: MIGRINTER (30 Jan 2015 16:19:21 UTC)
Resource type: Journal Article
BibTeX citation key: Audebert2007d
View all bibliographic details
Categories: General
Keywords: croissance urbaine, Etats-Unis (Miami), Haïtiens, mobilité résidentielle, réseaux communautaires, solidarité, territorialisation
Creators: Audebert
Collection: EchoGéo
Views: 3/150
Views index: 18%
Popularity index: 4.5%
Attachments     URLs     http://echogeo.revues.org/index1615.html
cote    TP 511
Added by: MIGRINTER  
Langue doc    fre
Added by: MIGRINTER  
Abstract     
Le schéma migratoire haïtien s’est traduit par la genèse d’un champ migratoire international entre le pays d’origine et Miami, où la population d’origine haïtienne a enregistré une croissance rapide. Dans une métropole floridienne marquée par une forte ségrégation « ethno-raciale » et socio-économique, les nouveaux venus se sont installés à l’origine dans les quartiers noirs centraux paupérisés. Les incidences de la politique migratoire fédérale sont apparues contrastées, occasionnant le repli sur soi des immigrants à Little Haiti lorsqu’elle était défavorable ou rendant possible la mobilité résidentielle dans une conjoncture d’assouplissement de la législation. Ultérieurement, la complexité croissante de l’espace de l’immigration haïtienne, caractérisé par une évolution rapide de son étendue et de ses formes, s’est manifestée par une dichotomie marquée entre l’« enclave » traditionnelle et les nouveaux espaces d’installation en banlieue. Résultat d’une dynamique d’agrégation autant choisie que contrainte, la concentration spatiale des Haïtiens à Miami s’est traduite par la genèse de secteurs d’implantation privilégiée, terrains favorables à la mise en place de processus de territorialisation complexes. L’apprentissage mental et fonctionnel de l’espace vise à faire sienne la terre d’immigration et à la doter de sens, et apparaît comme le préalable à la mise en place de stratégies collectives de territorialisation. La « prise de possession » d’une portion de l’aire métropolitaine et son affectation à des activités sociales, commerciales et de représentation politique visent à assurer la pérennité du lien communautaire haïtien en créant de la cohésion, de la solidarité et de la socialité.
Added by: MIGRINTER  
Notes     
Dossier : Sur le champ – Itinéraires et trajectoires des migrants
Added by: MIGRINTER  
wikindx 4.2.2 ©2014 | Total resources: 22434 | Database queries: 60 | Script execution: 0.27693 secs | Style: American Psychological Association (APA) | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography