MigrinterNet

WIKINDX Resources

Bergeon, C., & Salin, M. (2010). Se dire manouche, rom, gitan ? processus d'identification des populations rroms : au-delà des pratiques spatiales. e-migrinter(6), 29–45. 
Added by: MIGRINTER (02 Feb 2015 16:19:48 UTC)
Resource type: Journal Article
BibTeX citation key: Bergeon2010a
View all bibliographic details
Categories: General
Keywords: altérité, attitude à l'égard des étrangers, Belgique, catégorisation, circulation migratoire, France, Gitans, identité ethnique, politique publique, Rroms
Creators: Bergeon, Salin
Collection: e-migrinter
Views: 4/119
Views index: 17%
Popularity index: 4.25%
Attachments     URLs     http://www.mshs.un ... ter2010_06_029.pdf
cote    revue
Added by: MIGRINTER  
Langue doc    fre
Added by: MIGRINTER  
Abstract     
"Gitan, Manouche, c'est comme vous voulez. Vous pouvez aussi m'appeler Bohémien, comme y'en a qui dise. Ce que je sais c'est que si vous me mettez dans une maison : je crève. Alors vous voyez." (Sarah, rencontrée en Seine Saint Denis, le 17/02/2010). La rencontre avec les groupes Rroms ne peut laisser les chercheurs indifférents, tant elle pose avec acuité la question de l'identité. « Qui sont-ils ? » se demande-t-on. Gens du voyage et Roms pour les politiques publiques, Gitan, Manouche, c'est comme vous voulez pour Sarah. Tsiganes, Roms (avec un ou deux « r » ?), Bohémiens, Gitans, Manouches, Voyageurs, nomades. Autant de noms pour définir des réalités qui se distinguent et s'entrecroisent sans cesse.
Added by: MIGRINTER  
wikindx 4.2.2 ©2014 | Total resources: 22434 | Database queries: 63 | Script execution: 0.34677 secs | Style: American Psychological Association (APA) | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography