MigrinterNet

WIKINDX Resources

Charbit, Y., Hily, M.-A., Poinard, M., & Petit, V. (1997). Le va-et-vient identitaire : migrants portugais et villages d'origine. Paris: Presses Universitaires de France ; INED. 
Added by: MIGRINTER (23 Jan 2015 15:21:43 UTC)
Resource type: Book
ID no. (ISBN etc.): 2733201409
BibTeX citation key: Charbit1997
View all bibliographic details
Categories: General
Keywords: changement culturel, démographie, famille, fête, France, identité culturelle, milieu rural, Portugais, Portugal (Caldelas), Portugal (Foios), Portugal (Frexianda), relations avec le pays d'origine, retour, statistiques, tradition, vacances
Creators: Charbit, Hily, Petit, Poinard
Publisher: Presses Universitaires de France ; INED (Paris)
Views: 7/173
Views index: 11%
Popularity index: 2.75%
Attachments    
cote    CVII 85
Added by: MIGRINTER  
Langue doc    fre
Added by: MIGRINTER  
Abstract     
La vague migratoire des Portugais vers l’Europe et singulièrement vers la France remonte au années soixante. Progressivement, et à la faveur du regroupement familial, c’est une communauté de près d’un million de personnes qui s’installe en France. Dispersés sur l’ensemble du territoire, avec cependant une forte concentration dans la Région parisienne et dans les grandes villes, les Portugais organisent des pratiques systématiques de va-et-vient entre " ici ", la France et "là-bas ", le village natal. Les Portugais, qui retournent au pays pendant les vacances, investissent dans leur village – la construction d’une maison est le symbole de la réussite – et s’efforcent de participer à sa vie malgré leur longue absence annuelle. L’exemple du Portugal prend ainsi à rebours les évidences du sens commun. Alors que les Portugais sont perçus en France comme le modèle de l’immigré dont l’intégration n’est mise en cause par personne, ils disposent des moyens les plus achevés pour préserver leur identité et maintenir les liens avec la terre natale. Et, comme le suggère encore l’exemple portugais, même si tout change à grande allure, l’attrait du va-et-vient a encore de beaux jours…à moins que les héritiers des migrants ne se retrouvent plus dans " le conservatisme modernisé " des parents. Alors le va-et-vient migratoire disparaîtra et les jeunes Portugais, avec l’unification de l’espace européen, auront à définir d’autres formes d’appartenances.
Added by: MIGRINTER  
Notes     
Bibliogr.
Added by: MIGRINTER  
wikindx 4.2.2 ©2014 | Total resources: 22434 | Database queries: 72 | Script execution: 0.22807 secs | Style: American Psychological Association (APA) | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography