MigrinterNet

WIKINDX Resources

Souchaud, S. (2000). La formation d'un espace "brésiguayen" dans l'est du paraguay : migrations pionnières brésiliennes et organisations socio-spatiales dans l'oriente du paraguay. Unpublished PhD thesis, Univ. Poitiers. 
Added by: MIGRINTER (23 Jan 2015 15:50:03 UTC)
Resource type: Thesis/Dissertation
BibTeX citation key: Souchaud2000
View all bibliographic details
Categories: General
Keywords: agriculteurs, Brésiliens, colonisation, développement économique, frontière, fronts pionniers, milieu rural, Paraguay, répartition géographique, territoire, Uruguayens
Creators: Souchaud
Publisher: Univ. Poitiers
Views: 6/180
Views index: 12%
Popularity index: 3%
Attachments    
cote    T 42
Added by: MIGRINTER  
Langue doc    fre
Added by: MIGRINTER  
Abstract     
Les Brésiliens sont d'infatigables pionniers qui arpentent et bâtissent le Brésil depuis plusieurs siècles.A partir des années soixante et soixante-dix, alors que la dynamique pionnière interne s'essouffle dans le vaste réservoir amazonien, des colons passent le río Paraná et s'installent dans la forêt tropicale du Paraguay. Rapidement, ils trouvent en masse une terre d'accueil au Paraguay oriental, au point qu'aujourd'hui les " brésiguayens " sont probablement un demi million, dans un pays où ils représentent près du dixième de la population. L'articulation des différentes échelles d'observation et d'analyse, à la fois locale, nationale et transfrontalière, met en évidence les enjeux politiques, économiques et sociaux qui se nouent autour de la construction d'un espace frontalier aux contours flous mais contraignants. L'État paraguayen voit avec complaisance la percée pionnière de Brésiliens. Les colons ont apporté une modernisation de l'agriculture et introduit la culture intensive du soja ; aujourd'hui, le Paraguay en est l'un des sept principaux producteurs à l'échelle mondiale. Les Brésiliens, par le développement des voies de communication, par l'animation de petites villes très dynamiques, construisent et stimulent un territoire devenu la pièce maîtresse du dispositif socio-spatial paraguayen. L'examen approfondi de l'espace de colonisation fait cependant apparaître les déficits du développement local et régional. La marge frontalière, sous le contrôle des colons brésiliens, présente de fortes ségrégations intercommunautaires. Elle intègre, dans ses campagnes, bien peu de Paraguayens dans un pays où la question foncière demeure aiguë. Pour de nombreux Brésiliens, souvent illégaux, le Paraguay est un refuge précaire. La dynamique économique est fragile, elle repose sur une production dépendante de marchés internationaux versatiles et sur des activités illégales qui s'étoffent et s'organisent. Enfin, les dommages écologiques sont lourds, le seul couvert forestier serait dégradé à près de 80% Illustrant les effets de la mondialisation sur les géodynamiques Sud-Sud, l'espace frontalier, successivement et simultanément, rassemble, intègre et exclut. Il souligne ainsi la complexité des questions de frontières et les difficultés de la construction régionale dans le Mercosud.
Added by: MIGRINTER  
Notes     
Sous la dir. de Michelle Guillon
Added by: MIGRINTER  
wikindx 4.2.2 ©2014 | Total resources: 22434 | Database queries: 64 | Script execution: 0.23253 secs | Style: American Psychological Association (APA) | Bibliography: WIKINDX Master Bibliography