CEDRE – CNOUS

Migrations de diplômés, circulations professionnelles, relation au pays d’origine : le cas du Liban

(Prog. Cèdre, CNOUS, 2011-2013, Porteur)

Coordinateur principal : K. Doraï (MIGRINTER)

Axe 2 – Circulation migratoire

Axe 3 – Expérience en migration

 

Objectifs

Ce projet vise à analyser les mobilités étudiantes et professionnelles libanaises, à comprendre les dynamiques globales qui les sous tendent, autant que les stratégies de ce nouveau type de migrants. Il s’inscrit dans une réflexion plus large sur les processus de mondialisation des marchés et le développement de carrières professionnelles à l’international. Centré sur le Liban, il cherchera à comprendre les spécificités de la situation libanaise, et les ressorts particuliers de l’hémorragie de jeunes diplômés dont souffre ce pays, en s’interrogeant sur la place particulière qu’occupe ce pays dans la région moyen-orientale, et sur la relation entre diaspora et pays d’origine.

Le programme de recherche s’organisera sur deux axes, fortement articulés :

  • le premier axe sera centré sur la formation et les mobilités étudiantes, et les projets de carrières, et les trajectoires sociales des étudiants et sur les mobilités socio-professionnelles et cherchera à en comprendre les déterminants ;
  • le second axe s’intéressera à la relation entre les expatriés libanais et leur pays d’origine, à travers les circulations, la fréquence des allers et retours, les formes de communication, le degré d’implication dans la vie sociale et politique libanaise.

Réalisé à l’occasion d’une coopération franco-libanaise, ce programme associera des recherches menées en France, au Liban, et le cas échéant dans les pays arabes voisins, le Golfe, ou d’autres pays d’émigration, comme l’Australie.

 

Partenaires : Université Saint Joseph (Liban), Lebanese American University (Liban), Notre Dame University (Liban)

Chercheurs de MIGRINTER impliqués dans le projet (les statutaires sont soulignés) : K. Doraï.

Recherche

Menu principal

Haut de page