CIMORE 1

CIMORE 1- Circulations, mobilités et espace relationnel des migrants en Méditerranée(SOCMED, CNRS – IRD, 2012-2013, Porteur)

Coordinateurs principaux : N. Miret& K. Doraï (MIGRINTER)

Axe 2 – Circulation migratoire

Site internet : http://cimore2013.sciencesconf.org

Partenaires

Univ. Sousse (Tunisie), Univ. Agadir (Maroc), Universidad A Coruña (Espagne), Univ. Saint Joseph (Beyrouth), Université de Naples (Italie), Université de Nice Sophia Antipolis, Univ. Paris 7, Universidad de Valencia (Espagne), Universidad de Alicante (Espagne), Centre UNESCO Droits et Migrations (Maroc)

Projet

Le projet Cimore a pour objectif la structuration d’un réseau de chercheurs des deux rives de la Méditerranée et l’organisation d’ateliers exploratoires afin de mettre en place un programme de recherches, international et pluridisciplinaire, sur les migrations et les mobilités dans l’espace méditerranéen. La proposition est d’observer les transformations des différentes formes de mobilités suite aux crises politiques économiques qui affectent la région dans son ensemble, ainsi que leur rôle dans les dynamiques socio-spatiales. En s’appuyant sur la richesse des connaissances produites sur les migrations et les circulations migratoires, et la diversité des approches disciplinaires, il s’agira d’élaborer un programme de recherche, en réponse aux appels d’offre publiés dès 2013, afin de mieux comprendre la complexité des situations migratoires contemporaines. Notre démarche est double : d’une part opérer un retour sur la dimension historique des processus migratoires et d’autre part observer les changements en train de se faire en centrant l’analyse sur les expériences individuelles et familiales de la mobilité, sur les filières, les réseaux migratoires et les champs migratoires. La construction de dispositifs méthodologiques communs aura pour but d’aborder les nouvelles catégories de migrants et de circulants dans des villes considérées comme des espaces exemplaires  des reconfigurations migratoires.

Chercheurs de MIGRINTER impliqués dans le projet (les statutaires sont soulignés) : C. Bergeon, K. Doraï, F. Dureau, E. Guadagno, M.A. Hily, T. Lacroix, N. Miret, C. Rozenholc, Y. Scioldo Zurcher, D. Senovilla.

Recherche

Menu principal

Haut de page