E-Infrastructure Migrations

E-Infrastructure Migrations : Une infrastructure de recherche innovante basée sur les NTIC au service du dialogue euro-africain sur la migration et le développement (CPER NUMERIC/FEDER, 2015-2020, Partenaire)

Coordinatrice principale : N. Robin (CEPED/MIGRINTER)

Axe 1 – Politiques des migrations

Axe 2 – Circulations migratoires

Les laboratoires SHS et juridiques disposent de bases de données statistiques et de corpus législatifs, audio et vidéo, hétérogènes et rares, collectés en Afrique subsaharienne et en Europe. Deux de nos partenaires dans ce projet, le laboratoire LIAS-ENSMA et le CRITT informatique(Université de Poitiers), ont développé des méthodologies pour indexer du contenu documentaire et numérique adaptées à l’usage de la recherche et aux pratiques administratives.

L’objectif est de mettre à disposition une e-infrastructure de recherche combinant des sources statistiques et juridiques, des récits de vie et des documents numériques pour améliorer la connaissance des mobilités subsahariennes et favoriser le dialogue entre les chercheurs, les décideurs politiques et les praticiens afin d’aider les Etats dans la définition de politiques publiques respectueuses à la fois des enjeux de souveraineté nationale et du droit des migrants, et des mineurs en particulier.

Ce projet international avec des implications régionales comprend quatre axes :

  • une infrastructure de recherche innovante basée sur les NTIC ;
  • de nouvelles voies de recherches interdisciplinaires associant des chercheurs européens et subsahariens ;
  • le partage de l’information scientifique avec les décideurs politiques, les experts et la société civile afin de renforcer le dialogue euro-africain sur la migration et le développement ;
  • mise en œuvre d’actions de formation professionnelle et universitaire.

Partenaires impliqués : MIGRINTER, la Maison des Sciences de l’homme et de la société de Poitiers (USR 3565), les laboratoires Techné, Cerege, Forell, UMR Cerca, Cecogi (Faculté de Droit, Université de Poitiers) et le LIAS-ENSMA (Université de Poitiers) ; partenaires extérieurs : CRITT-Informatique, IIDH (Université de Strasbourg), CEPED (INED, IRD, Paris Descartes), Oxford University (Royaume-Uni), Universidad de la Coruna (Espagne), Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Sénégal), Université du Ghana à Accra, Fondation OSIWA, Save the Children.

Chercheurs de MIGRINTER impliqués dans le projet (les statutaires sont soulignés) : N. Robin, D. Senovilla, A. Miranda, C. Roussel, O. Clochard, A. Vié, M.F. Valette, J. Lemoux.

Recherche

Menu principal

Haut de page