Web Séminaire

 « Le genre de la frontière »

Les 26 et 27 novembre 2020 sont proposées deux journées d’étude sous forme de web séminaire.

Elles sont organisées dans le cadre du programme GEMIFRO : Genre, Migrations Frontières par l’Institut Convergences Migrations, le GTM-CRESPPA Paris et MIGRINTER (Université de Poitiers).

 

Programme : :

Jeudi 26 novembre 2020 (Journée d’étude en anglais)

10h-10h30 Présentation du séminaire par Jane Freedman et Adelina Miranda

10h30-12h30 Panel 1: Gendering border activities and actors (Facilitation: Jane Freedman )

EU migrant smuggling caselaw through an intersectional lens

Gabriella Sanchez (Research Fellow at the Migration Policy Centre of the European University

Institute, Italy)

Fooled by a Mirage: The case of Nigerian migrant women’s « voluntary » return and the IOM

Shreya Bhat (PhD student, Department of Gender Studies, Central European University, Vienna,

Austria)

When the Border is More Than a Geographic Concept: Safety and Violence Issues for Syrian

Refugee Single Mothers –

Fatmanur Delogliu (MA graduate, Department of Political Science and International Relations,

Istanbul Sehir University, Turkey)

12h30 – 13h45 Déjeuner

13h45- 15h45 Panel 2: Conceptualising and questioning vulnerability on migration routes

(Facilitation: Glenda Santana de Andrade)

Practicing (in)security at the border: women refugees and vulnerability in the nexus of

militarization, risk-management and humanitarianism

Madita Erdmann (PhD student in the FWF-funded project “GBV-MIG” at the University of Vienna,

Austria)

« Women and children first » : Migrants’ representations, vulnerabilities and practices of

hospitality at the border

Alexia Duytschaever (PhD student, Deparment of Sciences économiques, sociales, de l’aménagement

et du management, University of Lille 3, France)

Gender, Vulnerability and Everyday Resistance in Migration-related Detention

Francesca Esposito (British Academy Newton International Fellow at the Centre for Criminology at

the University of Oxford, UK)

15h45-16h00 : Pause

16h00-18h00 :Panel 3 : Borders impacting intimacy and family structures (Facilitation: Jane Freedman)

Navigating borders as good wives/good citizens: Experiences of Indian marriage migrant women in Canada

Harshita Yalamarty (PhD student, Graduate Program in Gender, Feminist and Women’s StudiesYork

University, Toronto, Canada)

Refashioning of gender roles and intimate labor in the Pnar domestic space

Upashana Khanikar (PhD student, Department of Sociology, Tezpur University, Napaam, Assam, India)

Gendered Insecurities: Exploring the continuum of Sexual Gender-Based Violence Expériences of Refugee Women in South Africa

Victoria Mutambara (Post-doctoral Research Fellow, University of KwaZulu-Natal, South Africa)

 

Vendredi 27 novembre (Journée d’étude en français)

 10h00 : Panel 4 :Violences genrées et résistances en zones frontières (Animation : Alice Latouche)

Dans l’ombre de la barrière-frontière de Melilla. Violences humanitaires et résistances de femmes migrantes dans la région de Nador.

Elsa Tyszler (Postdoctorante au Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris, CNRS, France)

Contrôle migratoire et nécropouvoir au prisme du genre à la frontière insulaire de Mayotte

Nina Sahraoui (Postdoctorante au Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris, CNRS, France)

Quand le genre (re-)crée des frontières – être mobile en Afrique de l’Ouest

Katharina Monz (Doctorante à l’Institut des Langues et Cultures Africaines de l’Université de Cologne, Allemagne )

12h 13h15 : Déjeuner

 13h15 : Panel 5 : Parcours et frontières internes genrées (Animation : Elsa Tyszler)

Faire passer du « bon côté » de la frontière : dispositifs dédiés aux femmes enceintes primoarrivantes dans le champ périnatal

Louise Virole (Postdoctorante dans le laboratoire APEMAC, Nancy, France)

Mobilité, espaces marge ou résistance à partir de la marge : le cas des migrantes subsahariennes au Maroc

Fatima Ait Ben Lmadani (Professeure habilitée à l’Institut des Etudes africaines au sein de l’université Mohammed V – Rabat, Maroc)

Un parcours migratoire entre l’émancipation et la dépossession: l’exemple de réfugiés LGBT en Turquie

Oyku Aytacoglu (Doctorante au département de sociologie de l’université Paris 8, France)

 15h15-15h30 : Pause

 15h30 : Panel 6 : Dépasser la frontière : genre et activités transnationales économiques

(Animation : Nina Sahraoui)

De la femme au foyer à l’entrepreneuse connectée : marchandises contestées et frontières transgressées entre Chine et Taiwan

Béatrice Zani (Postdoctorante à l’European Research Centre on Contemporary Taiwan (ERCCT,Université de Tübingen, Allemagne)

Genre et économie des frontières en Afrique centrale : Esquisse d’une sociologie du quotidien à partir des trajectoires économiques des femmes du Cameroun et du Tchad

Salomon Tamira (Doctorant dans le département de sociologie de l’université de Maroua, Cameroun)

Des femmes garde-frontières.Faire face à la migration, le cas des femmes yéménites à Djibouti.

Morgann Pernot (Doctorante en sociologie à l’Iris, EHESS, France)

 17h30 – 18h00 Conclusions par Jane Freedman et Adelina Miranda.

Recherche

Menu principal

Haut de page